Presse - L'Alsace

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

4 J 1a, Pr 3a et 5 J jx 8a

Date

1903-1933

Origine

Fonds de la société d'imprimerie "La Frontière".

Biographie ou Histoire

En 1903, Armand Viellard (1842-1905), maître de forges à Morvillars et homme politique bien connu dans le Territoire de Belfort fonde un journal républicain, nommé L'Alsace. Ce titre est choisi par son fondateur comme un espoir et un symbole, « le Territoire de Belfort était alors tout ce qu'il restait à la Patrie de l'Alsace française » [1] .


Quelques années plus tard, c'est son fils Louis (1879-1956) qui en prend la tête jusqu'à l'arrêt de sa parution.


Paul Joseph Pelot (1885-1924) en devient le rédacteur en chef un peu avant 1914.


Ce journal est de tendance conservatrice, catholique. Presse d'opinion pleinement engagée dans le combat politique, elle est le traditionnel adversaire d'un autre journal local important, La Frontière.
 

L'Alsace parait du 12 décembre 1903 au 14 octobre 1933, date de sa fusion avec La Dépêche républicaine, journal bisontin, propriété du marquis de Moustier. Ces deux titres deviennent alors La République de l'Est, un quotidien régional de Franche-Comté, Belfort et Haute-Alsace qui parait pour la première fois le 15 octobre 1933. L'objectif est alors de doter la région d'un grand quotidien qui permette à chaque lecteur « d'être renseigné &[] en un quart d'heure sur les événements principaux de la vie locale, nationale et internationale » [2] .

En 1932, une première tentative de fusion avec un autre journal bisontin, L'Eclair Comtois avait échoué. Elle visait à constituer un grand quotidien catholique de toute la région. Il faut savoir que l'épouse de l'un des fondateurs de ce journal, M. J. Maître est la sœur de Louis Viellard.


D'abord bi-heddomadaire de décembre 1903 au 11 juin 1911, avec une parution les mercredi et samedi, L'Alsace devient un quotidien à partir du 14 juin 1911. A partir du 19 janvier 1919, il cesse de paraître le dimanche. L'édition dominicale reprend cependant en novembre 1929. Pendant quelques semestres, L'Alsace est également publiée en langue allemande.

Le journal connaît la censure durant la Première Guerre mondiale et épisodiquement dans les années 1920.

Sa parution est interrompue du 22 décembre 1922 au 4 janvier 1923 en raison d'une grève des typographes belfortains.


Assurant au départ uniquement la couverture du Territoire de Belfort, il se diffuse progressivement sur une zone plus vaste, ce qui se traduit par la présence d'articles relatifs aux communes où il s'implante.


Au cours de son existence L'Alsace possède des bureaux à Belfort, Mulhouse qui est un temps le lieu de rédaction, Paris, Strasbourg, Vesoul et Montbéliard. Seule l'agence de Belfort, lieu de rédaction existe durant toute la période. Il est imprimé à Belfort.
 

[1] Extrait de l'article intitulé A nos amis, Abonnés et Lecteurs paru dans L'Alsace, le 11 octobre 1933.

[2] Extrait de l'article intitulé Pourquoi ce nouveau journal paru dans La République de l'Est, le 15 octobre 1933.

 

Histoire de la conservation

Lors du dépôt des journaux L'Alsace par l'imprimerie de La Frontière, une collection complète est constituée sous la cote 4 J 1a et les doublons servent à compléter la collection départementale cotée en Pr3a.

La cote 5 J jx 8a regroupe les exemplaires de L'Alsace qui ont été rassemblés par la Société belfortaine d'émulation (SBE).

Modalités d'entrées

Les journaux de la société d'imprimerie "La Frontière" ont été déposés les 12 octobre 1962 et 5 décembre 1984 par son Président-directeur général.

Les documents classés sous la cote 5 J jx 8a font partie d'un dépôt de la Société belfortaine d'émulation.

Présentation du contenu

Malgré les différentes collections conservées aux Archives départementales du Territoire de Belfort, certaines lacunes n'ont pas pu être comblées.

Mode de classement

Clasement par année puis par mois.

Conditions d'accès

La collection de la Société belfortaine d'émulation est librement communicable. Les originaux du fonds de la société d'imprimerie "La Frontière" sont communicables sur autorisation du déposant.

Les reproductions sont librement communicables.

Conditions d'utilisation

Les registres de presse déreliés pour les besoins de la numérisation, ainsi que les numéros en ligne sur le site internet ne sont plus communicables en salle de lecture.

Reproduction sur autorisation des Archives départementales du Territoire de Belfort.

Langue des unités documentaires

Français pour le 4J1a et le 5 J jx 8a.

Français et allemand pour le Pr3a.

Caractéristiques matérielles et contraintes techniques

Presse en partie déreliée pour les besoins de la numérisation. Grand format.

Bibliographie

GREMION, Pierre. Tableau de la presse à Belfort au XXe siècle : projet d'étude. 1962. Cote D 162

LAMBERT, Dominique. La presse catholique en Franche-Comté : Cité Fraternelle 1944-1967. Besançon : presses universitaires de Franche-Comté, 2007. B 2798.

Date

Du 1er janvier 1920 au 31 décembre 1920

Septembre 1920

Cote/Cotes extrêmes

Pr 3a, 4 J 1a

Date

Du 1er septembre 1920 au 30 septembre 1920