114 J - Ecole d'apprentissage S.A.C.M. - Alsthom - Belfort

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

114 J 1 - 57

Date

1923-2000

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales du Territoire de Belfort - Production

Description physique

0,36 ml

Biographie ou Histoire

Lorsqu'elle crée, en 1923, des ateliers d'apprentissage à Belfort, la Société Alsacienne de Constructions Mécaniques a déjà une longue expérience dans la formation professionnelle. Dès sa création  en 1872, elle forme dans ses ateliers de jeunes apprentis aux métiers de la construction mécanique. Il s'agit pour l'entreprise de répondre à la difficulté de trouver des ouvriers qualifiés. Cette insuffisance de main d'œuvre est rendue encore plus sensible dans l'immédiat après-guerre par la saignée démographique du premier conflit mondial. Ce n'est cependant qu'à partir de 1943 avec la création de l'école d'apprentissage et  son installation dans les bâtiments des filatures Koechlin que le centre de formation d'Alsthom va prendre toute son ampleur. Par une formule d'apprentissage manuel dans les ateliers combinés à un enseignement théorique (législation, français, maths, dessin&), Alsthom parvient à former un vivier de main d'œuvre compétente pour sa production. Cependant, en 1961, l'école est partiellement fermée du fait de l'ouverture du lycée technique de Belfort. Ne subsiste alors qu'un centre de formation initiale, réservé aux enfants du personnel souhaitant par la suite intégrer le lycée. En  1974, la capacité d'accueil du lycée technique se révélant insuffisante et la spécialisation des formations de plus en plus techniques entraînent la réouverture du centre de formation sous le nom de Centre de Formation d'Apprentis (CFA)  sous contrat avec l'Etat. Le centre forme alors à tous les métiers exercés par Alsthom, du CAP (fraisage, ajustage, tournage, chaudronnerie, électromécanique) au « baccalauréat professionnel » (Production Mécanique en 1987 et Equipement électrique en 1989).   

Modalités d'entrées

Le fonds concernant l'école d'apprentissage a été déposé en 1998 par M. André  Hellmann, ancien directeur de l'école d'apprentissage et fondateur de l'Amicale des anciens élèves du centre de formation. Il se compose en réalité de documents réunis et sélectionnés par M. Hellmann lui-même et ne représente donc pas l'intégralité des archives produites par l'école. Cependant, les documents ici répertoriés permettent de retracer les principales étapes de l'histoire de cette institution et de mesurer l'implication de l'entreprise dans le domaine de l'éducation professionnelle.

Documents en relation

Archives d'origine privée 

108 J. Association pour le développement de la formation Nord Franche-Comté (A .D. F .P. N.F.C.)
108 J 41. Convention de partenariat entre GEC-Alsthom Electromécanique S.A, la chambre syndicale de la métallurgie Belfort-Montbéliard et l'A.D.F.P - N.F.C. : intégration du C.F.A Alsthom au sein de la structure d'apprentissage de l'A.D.F.P.-N.F.C. (avec plan de situation). [1993-1997]
                                                                                                                     
Série W : archives administratives et judiciaires postérieures au 10 juillet 1940
 Equipement - Direction Départementale de l'équipement (D.D.E.)
1132 W 74. Extension de l'école de formation. Mai 1982
 
1 R 9/1. Cours et écoles régionaux, enseignement technique : publicité pour l'école d'apprentissage de l'Alsthom.[Vers 1950]

Bibliographie

« Technique, art et science », dans Revue des enseignants techniques et professionnels, 1974, n° 3-4, 72 p.
 
Alsthom, Ecole d'apprentissage, Belfort, [s.d.], [4] p. [ADTB, 86 D 14]
 
Alsthom, Histoire d'Alsthom à Belfort, de la SACM à GEC Alsthom, Belfort, [s.d.],p. 197-198, [ADTB,  C1127]           
 
AUDUC (Jean-Louis), BAYARD-PIERLOT (Jacqueline), Le système éducatif français, CRDP : Créteil, 1994
 
Centre Technique de l'Industrie Horlogère - CETEHOR Informations, Microtechnique horlogerie, Bac professionnelle « Artisanat et Métiers d'Art », option horlogerie, n° 91, juillet 1990, 59 p.
 
Guide de l'administrateur des établissements d'enseignement du second degré et notamment ceux disposant d'un enseignement technique, DOCIS : Paris, Impr. Troyes, 44 p.
Ministère du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle. Direction Régionale du Travail et de l'Emploi de Franche-Comté, Apprentissage et emploi, Echelon Régional de l'Emploi et du Travail (ERET), décembre 1985, 40 p.

Vingt lettres sur l'adolescence adressée à un maître d'apprentissage, APCMF : Paris, sous la direction de R. AUGE, 1955, 76 p.

« Note sur l’apprentissage et la formation accélérée ».

Cote/Cotes extrêmes

114 J 5

Date

Janvier 1963