51 Fi - Fonds des photographes Drouin père et fils

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

51 Fi 1-844

Date

1900-1947

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales du Territoire de Belfort - Production

Description physique

Plaques de verre, négatifs souples, tirages papier

Origine

La collection aujourd'hui :
L'intégralité des négatifs Drouin n'a pas été retrouvée.
Ce qui a pu être sauvé de la soute à charbon et du grenier dans lesquels ces documents étaient stockés a été déposé aux Archives départementales, ce qui correspond sans doute à la moitié du travail réalisé par les photographes Drouin, si on se fie aux numéros des clichés inscrits sur les négatifs 95 % de ces clichés sont des portraits, le reste est constitué de reportages publicitaire.
Après un premier tri et un bon dépoussiérage des 30 000 clichés collectés, environ 20 000 négatifs sont exploitables et conservés. Ils comprennent des plaques de verre, des négatifs souples et quelques tirages papier.
10 000 autres négatifs, jugés inexploitables du fait de leur très mauvais état, ont été détruits.

Biographie ou Histoire

Alphonse Drouin est né en 1866 à Saint-Louis dans le Haut-Rhin. En 1872 au moment de l'annexion de l'Alsace-Lorraine, sa famille quitte l'Alsace, opte pour la nationalité française et s'installe à Bavilliers dans le Territoire de Belfort.
En mars 1891, à l'âge de 25 ans, Alphonse installe son atelier-studio de photographies, 17 faubourg des ancêtres à Belfort, atelier qu'il revendra plus tard à son employé, Elie Feugère.
En 1895, il achète deux lots de terrain à bâtir dans le quartier neuf de Belfort où il fait édifier deux immeubles, le premier, 15 boulevard Sadi Carnot et le second, 4 rue du Général Reiset.
En 1905, c'est au premier étage de l'immeuble, 15 boulevard Sadi Carnot qu'il installe son atelier-studio de photographies.
Le décor du studio donne une impression de confort élégant aux clichés, il est composé de quelques accessoires de mobilier, de toiles et de tentures paysagées peintes à la main, afin de mettre en scène certaines photographies.
Pour immortaliser les couples de mariés et leurs cortèges dans un décor adapté à la circonstance, monsieur Drouin emprunte le grand escalier du Grand Hôtel du Tonneau d'Or rue du Général Reiset, voisin du studio.
Alphonse reçoit une médaille de vermeil lors de l'exposition industrielle de Belfort de 1894, puis il est récompensé en 1897 par un diplôme d'honneur à l'exposition industrielle de Belfort pour la qualité et la réalisation de ses travaux.
Alphonse Drouin est reconnu à Belfort comme le maître de la photographie d'art.
Ses compétences et son expérience lui valent d'être repéré et employé dès 1912 par le service des renseignements militaires français pour réaliser des actions d'espionnage en Suisse.
Au cours de la Première Guerre mondiale, il développe et agrandit les pellicules de photographies aériennes pour les services de renseignements.
Dans les années 1920, il associe à son travail ses deux fils Pierre et Paul. En 1925 l'enseigne devient Photographie A. Drouin Drouin Frères successeurs. L'entreprise familiale traverse la Seconde Guerre mondiale et poursuit son développement.
Au début des années 1960, les deux frères cessent leur activité et l'enseigne disparaît.

Deux générations de photographes :
Alphonse Drouin et ses fils se spécialisent dans le portrait individuel et familial, à une époque où l'appareil photographique personnel est encore très rare, ils immortalisent les nouveau-nés, les aïeux, les enterrements, les commerces et se distinguent dans les reportages de mariages.
Les qualités de leurs travaux et le prix élevé de leurs prestations attirent une clientèle plutôt aisée, ainsi que les personnalités importantes du Territoire de Belfort. Ils capturent sous leurs objectifs les silhouettes des préfets, des juges, des familles de grands industriels locaux (Viellard, Burrus, Haas&) et des hommes politiques.
Sa fille Jeanne épouse le célèbre avocat René Rucklin, adjoint au maire de Belfort et conseiller général du Territoire de Belfort. Il sera aussi député du Doubs.
A partir des années 1920, les Drouin se consacrent aux photographies d'illustration destinées aux publications municipales, aux publicités commerciales, ainsi qu'à la réalisation de reportages pour le compte d'architectes et autres sociétés et entreprises de l'Aire Urbaine. Ses reportages s'échelonnent de 1920 à 1947.
Durant la Seconde Guerre mondiale, lors de l'occupation du Territoire de Belfort, une bonne partie des militaires allemands viendront faire réaliser des photographies d'identité dans le studio des photographes Drouin Frères.

Modalités d'entrées

Le 20 janvier 2011, Monsieur Jacques Drouin, petit-fils d'Alphonse Drouin de Belfort, a fait don de 30 000 plaques de verre et négatifs souples qu'il avait encore en sa possession aux Archives départementales du Territoire de Belfort.

Présentation du contenu

Le fonds se présente en trois grandes parties :
Une série de reportages, effectués sur commandes publiques et privées, sont à présents répertoriés.
Plus de 844 clichés font revivre la société de la première partie du vingtième siècle.
Ces reportages donnent une image vivante des années entre 1920 et 1930 dans le Territoire de Belfort et touchent tous les domaines : la vie privée (mariages, enterrements), mais aussi l'architecture, l'urbanisme, le progrès technique, le développement de l'automobile, de l'électricité, de la publicité, du travail, du commerce et l'aide sociale.
Des portraits, tous numérotés chronologiquement entre les années 1900-1947 (numéros de 15 000 à 70 000), ne sont pas identifiés, puisqu'aucun carnet de commande n'a été retrouvé. Quelques portraits sont inventoriés à titre d'échantillonnage.
Les portraits des troupes allemandes sont numérotés dans un ordre différent, sans identification possible ; seuls quelques portraits jugés intéressants ont été numérisés et inventoriés à titre d'échantillon.
Il reste à conditionner et à numériser plusieurs milliers de plaques de verre et négatifs souples en fonction des futurs projets des Archives départementales.
Une petite partie du fonds a été traitée, nettoyée, classée et répertoriée.
La collection est constituée de 844 clichés, composée de : 561 plaques de verre, 270 négatifs souples et de 12 tirages papier.
Les dimensions des plaques et des négatifs sont majoritairement de 13x18 cm, on trouve quelques clichés de 8,7x12,5 cm et 18 plaques de 17,8x23,8 cm.
Une numérisation partielle des clichés a été réalisée par Jean-Christian Pereira en 2012 de 611 clichés.

Conditions d'accès

Librement communicable pour les images numériques réalisées spécialement pour la consultation.
Non communicable pour les clichés sur plaques de verre, en raison des contraintes liées à la grande fragilité des supports originaux.

Conditions d'utilisation

Le Département du Territoire de Belfort et la direction des Archives départementales ont adopté la licence ETALAB 2.0 qui permet une réutilisation libre et gratuite des informations publiques néanmoins, certains documents sont couverts par des droits de propriété intellectuelle (Code de la propriété intelectuelle : droits d'auteur, moral et patrimonial ; droits voisins). Pour toute réutilisation de document reproduit, il est de la responsabilité de l'usager de s'assurer de son respect des droits attachés aux documents.

Autre instrument de recherche

Répertoire numérique détaillé réalisé et dactylographié par Corinne Monnier à partir de la conception d'une base de données créée au moment du conditionnement des plaques de verre et des négatifs souples.

Documents en relation

Sources complémentaires :
51 Fi 495-497 :
Faire-part de mariage Marzloff Malezieux, archives privées 1 J 1138, Archives Départementales du Territoire de Belfort.
 
51 Fi 734-738 :
Groupe d'enfants devant la villa Duvernois, sous-série 7 Fi 2491, 2495, 2496, 2497, 2498, archives numériques, Archives Départementales du Territoire de Belfort.
 
51 Fi 739-745 :
Groupe d'enfants costumés, sous-série 7 Fi 2493, 2494, 2501, 2502, archives numériques, Archives Départementales du Territoire de Belfort.
 
51 Fi 451-452 :
Deux clichés illustrant l'ouvrage Le Territoire de Belfort dans la tourmente de Marie-Antoinette Vacelet, page 123 de la publication.
 
51 Fi 298-308 ainsi que 51 Fi 28-33 :
Clichés faisant partie du fonds des archives privées 30 J 45 de l'agence d'Architecture Salomon.
 
Récapitulatif des photographies illustrant l'ouvrage : Belfort 1925-1935 Dix ans de réalisations 
Numéro de cliché 51 Fi 113, voir page 7
Numéros de clichés 51Fi 3,1 voir page 15
Numéro de cliché  51 Fi 16, voir page 21
Numérosde cliché 51 Fi 114, voir page 24
Numéros de clichés 51 Fi 5-6, voir page 26
Numéros de clichés 51 Fi 7-8, voir page 27
Numéro de cliché 51 Fi 40, voir page 29
Numéro de cliché 51 Fi 372, voir page 33
Numéro de cliché 51 Fi 22, voir page 38
Numéro de cliché 51 Fi 23,voir page 40
Numéro de cliché 51 Fi 112, voir page 59
Numéro de cliché 51 Fi 111, voir page 66
Numéros de cliché 51 Fi 110, voir page 67
Numéros de clichés 51 Fi 108-109, voir page 68
Numéro de cliché 51 Fi 115, voir page71

Bibliographie

Ouvrages :
Annuaires Fournier de Belfort et de son Territoire de 1920 à 1935 Editeur Société nouvelle Agence Fournier - Belfort

Le Patrimoine des Communes du Territoire de Belfort  Editions Flohic 2002
 
L'œuvre de la Municipalité Belfortaine de 1925 à 1929  Editeur la Ville de Belfort  1929
 
Belfort, Dix années de Réalisations de 1925 à 1935  Editeur la Ville de Belfort  1935
 
Belfort, Réalisations Municipales de 1945 à 1959  Editeur la Ville de Belfort  1959
 
La rénovation de l'hôpital civil de Belfort, les travaux d'extension, les aménagements et les améliorations réalisées de 1924 à 1934 Editeur la Ville de Belfort 1934
 
Ville de Belfort, Construction de l'Hôtel des Postes, devis descriptif 1927 Editeur la Ville de Belfort 1927

R. Hennin. Dépliant publicitaire Grand Hôtel et du Tonneau d'Or, Belfort propriétaire M. Michalland Editeur imprimerie La Frontière, Belfort, (s.d.)
 
André Larger, Belfort Autrefois 1871-1914 Editions Horvath 1987
 
Adrien Baud, Cécile Bulber, Marion Clad, Florian Michaud, Etude concernant l'aménagement du quartier Carnot, Belfort UTBM, UV AR01 2009
 
Collection Eric Rayot, Au service du Reich - Uniformes et coiffes du troisième Reich 1932-1945  Editions Hirle 2006
 
Liliane et Fred Funcken, L'uniforme et les armes des soldats de la guerre de 1939-1945 : tome I Editions Castermann 1972

Mots clés collectivités

Mots clés typologiques

Cote/Cotes extrêmes

51Fi 1-776

Cote/Cotes extrêmes

51Fi 1-115

Cote/Cotes extrêmes

51 Fi 20-95

Cote/Cotes extrêmes

51 Fi 28-34

Cote/Cotes extrêmes

51 Fi 31-34

Date

[1925-1926]

Présentation du contenu

Réalisés par l'Entreprise Dupont L. et A. Ebéniste-Menuiserie-Charpente, 13 rue Guillaume Tell et 22 rue de Strasbourg à Belfort.
Reportage de quatre clichés.

Guichets numérotés dédiés à l'échange d'argent, protégés par des cages grillagées : négatif souple 12,6x17,6 cm.

Cote/Cotes extrêmes

51 Fi 34