194J Archives de l'église Notre-Dame-des-Anges

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

194 J 1-148

Date

1926-1931

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales du Territoire de Belfort - Production

Importance matérielle

1.20 ml

Origine

Don d'avril 2015, de l'association paroissiale immobilière de Notre-Dame-des-Anges aux Archives départementales.

Biographie ou Histoire

Alfred Nasousky
L'architecte de l'édifice, Alfred Nasousky est reconnu pour ses réalisations d'églises : la chapelle Saint-Louis à Longwy (1909-1910), l'église paroissiale Saint-Joseph-des-Quatre-Routes à Asnières-sur-Seine (1910), l'église Sainte-Cécile du Havre (1918-1922). Puis l'église paroissiale de Notre-Dame de Senelle en Meurthe-et-Moselle (1924-1928), l'église Saint-Martin de Brégille à Besançon (1927), l'église Notre-Dame à Belfort (1927-1930) et l'église paroissiale d'Angevillers (vers 1930-1939). Enfin, l'église Notre-Dame du perpétuel secours à Asnières-sur-Seine (1934-1936) et l'église paroissiale de Saint-Sébastien à Terville (1935-1937).

Il se marie avec Madeleine Chantrel, sculptrice à Paris qui expose au salon des Artistes français de 1914 à 1926. Après son mariage, elle signe ses œuvres M. Nasousky.

Cet architecte parisien invente des procédés de fausses pierres coulées en béton. De 1915 à 1938, il dépose à l'INPI près de dix brevets, portant principalement sur la construction de murs creux en éléments de ciment. Ce procédé économique montre aujourd'hui ses limites : bon nombre de ces églises menacent de tomber en ruine suite à l'effritement des maçonneries.

L'église Notre-Dame-des-Anges

La première pierre est posée en 1927. Le bâtiment mesure 50 mètres de long, 27m de large et 17 mètres de haut. La fondation Providence de Ribeauvillé a déposé le permis de démolir depuis le 28 janvier 2015. L'issue est inéluctable pour l'édifice, qui menace de s'effondrer depuis quelque temps. Au fur et à mesure, l'effritement des murs, des voûtes non maçonnées et des fissures dans le clocher rendaient l'édifice dangereux. Un contrôle effectué en 2011 avait démontré la vétusté de l'ensemble, depuis fermé au public.

Présentation du contenu

Plans d'exécution de détails de l'architecte Alfred Nasousky. Il s'agit de plans bleus, en papier et de calques.

L'église Notre-Dame-des-Anges a été démolie le 24 août 2015, ce fonds est le seul qui permette donc de voir en détail la façon dont elle avait été bâtie. Il a un intérêt historique pour le Territoire de Belfort.

194 J 1-148 Église Notre-Dame-des-Anges de Belfort : plans dressés par l'architecte Alfred Nasousky à Belfort sauf ceux indiqués dans l'analyse. 1926-1931

Conditions d'accès

Communication et reproduction en vigueur pour les archives publiques dans la limite technique des Archives départementales.

Documents en relation

Archives départementales du Territoire de Belfort

Série Fi - Archives figurées d'origine privée

51 Fi 52 Fonds des photographes Drouin père et fils, Notre-Dame-des-Anges, 46 faubourg de Montbéliard : plaque de verre 13x18 cm. [1931]                                             
                                
51 Fi 497 Fonds des photographes Drouin père et fils : Belfort, église Notre-Dame-des-Anges, couple de mariés quittant l'église, des enfants d'honneur tiennent la traîne de la mariée. vendredi 24 avril 1931

51 Fi 482 Fonds des photographes Drouin père et fils : Belfort, église Notre-Dame-des-Anges. Un couple de mariés sort de l'église accueilli par une haie d'honneur composée de militaires sabres au clair : plaque de verre 13x18 cm. 1935

Série W - Archives publiques contemporaines (après 1940)

1758 W 490-649 Démolition de l'église paroissiale catholique Notre Dame des Anges, faubourg de Montbéliard à Belfort : reportages photographiques numériques. 25 août-26 août 2015

Archives municipales du Territoire de Belfort

Archives d'origine privée

Série Fi

4Fi/2831 Belfort. - Église Notre-Dame (Notre-Dame-des-Anges) : cartes postales. s.d.   
                                                                                                                                                  
4Fi/2834 Belfort. - Église Notre-Dame-des-Anges (2 exemplaires) : cartes postales. s.d.
                                                                                                                                                
4Fi/2832 Belfort. - L'actualité belfortaine - Dimanche 4 octobre 1908 - Ouverture de l'église Notre-Dame au culte public (Notre-Dame-des-Anges) : cartes postales. 4 octobre 1908

Série Z

53Z/340 Belfort. - Église Notre-Dame (Notre-Dame-des-Anges) : cartes postales. s.d.    
                                                                                                                                                   
53Z/340 Belfort. - Église Notre-Dame-des-Anges (2 exemplaires) : cartes postales. s.d.
                                                                                                                                                
53Z/340 Belfort. - L'actualité belfortaine - Dimanche 4 octobre 1908 - Ouverture de l'église Notre-Dame au culte public (Notre-Dame-des-Anges) : cartes postales. 4 octobre 1908
                                                                                                                              
2Fi/612 Construction de l'Eglise-Notre-Dame des Anges aux n°46 et 46 bis du faubourg de Montbéliard, plans issus du permis n°8 du 1er mars 1927  demandé par la paroisse Notre Dame des Anges : 4 plans. 1927                                                                                       
                                                                                                                     
Série O - Travaux publics Voirie Moyen de transports Navigation et régime des eaux

1O/261 Travaux publics et voirie en général : Permis de construire, Montbéliard (Faubourg de), N°38-46 bis plans de l'église Notre Dame des Anges retirés et conservés à plat. 1927-1967
                                                                                                                                     
1O/261/18 Construction de l'Eglise Notre Dame des Anges aux n°46 et 46 bis du faubourg de Montbéliard, plans issus du permis n°8 du 1er mars 1927 demandé par la paroisse Notre Dame des Anges : 4 plans. 1927                                                                                        

Bibliographie

Archives départementales du Territoire de Belfort

Périodique

PAROISSE NOTRE DAME DES ANGES. L'écho de Notre Dame des Anges. Bulletin paroissial, 1954, 11 p.

Ouvrages

PAROISSE NOTRE DAME DES ANGES. Notre Dame des Anges : Bref historique, 2014, 44 p.

VILLE DE BELFORT, COURS NOTRE DAME DE BELFORT. Le petit musée de Notre-Dame des Anges. Belfort. Inventaire et présentation, s.p.

Bibliothèque municipale du Territoire de Belfort

Ouvrage

PAROISSE NOTRE DAME DES ANGES. Notre Dame des Anges : Bref historique, 2014, 44 p.

Notes

A
Arcature : série de petites arcades décoratives.
Arc-boutant : maçonnerie en forme d'arc qui soutient un mur de l'extérieur.
Archivolte : bande moulurée sous la partie intérieure d'une arcade.
Arc-doubleau : arc perpendiculaire à l'axe de la voûte et appuyé contre la face intérieure des murs.
Arc-ogive : l'ogive désigne la nervure diagonale en pierre au sommet reliant deux points d'appui en passant par la clef de voûte. Situées au sommet de la voûte, les ogives en se croisant permettent de reporter l'ensemble du poids de la voûte vers ses quatre supports.
Autel : table où l'on célèbre la messe.

B
Bas-côté : nef latérale d'une église (aussi appelé collatéral).

C
Chapelle : partie à l'intérieur d'une église où se trouve un autel secondaire.
Chapiteau : partie supérieure d'une colonne.
Chœur : partie d'une église où se trouve l'autel et où se tiennent les clercs.
Claveau : pierre taillée qui, en se juxtaposant, compose une plate-bande, un arc, ou l'arcature d'une voûte.
Clef de voûte : claveau situé au milieu d'une voûte et servant à maintenir les autres pierres.
Colonne : support vertical d'un édifice généralement cylindrique.
Corniche : élément de décoration d'une façade, servant souvent à mettre en valeur le haut d'un bâtiment.
Contrefort : sorte de pilier assurant la stabilité d'un édifice en lui apportant un appui extérieur.
Crousseau : définition inconnue.

F
Formeret : nervure des voûtes gothiques parallèles à l'axe de la nef d'une église.

G
Glacis : partie haute d'un contrefort.

J
Jambage : support de l'arcade.

M
Meneau : soutien structurel à un arc ou un linteau au-dessus de cette ouverture.

N
Nef : partie centrale d'une église qui mène jusqu'au chœur.

P
Pilastre : pilier rectangulaire engagé dans un mur.
Pinacle : partie haute d'un pilier souvent sculpté. Elément décoratif.
Porche : espace couvert en avant de l'entrée d'un édifice.

S
Sacristie : Salle d'une église dans laquelle sont conservés les objets du culte.
Soupirail : Ouverture donnant du jour et de l'air à des pièces en sous-sol ou aux caves d'un bâtiment.

T
Transept : nef transversale qui coupe à angle droit la nef principale d'une église et qui lui donne ainsi la forme symbolique d'une croix latine.
Travée : partie de l'édifice comprise entre quatre supports, murs ou piliers de la nef.
Trèfle : partie du chœur d'une église présentant trois absides arrondies (niches semi-circulaires).
Tribune : galerie d'arcades qui s'ouvre sur la nef. Elle constitue le second étage d'une élévation.
Triforium : galerie étroite située au-dessus des bas-côtés.

V
Voûte : surface courbe appuyée sur les murs ou poteaux d'une construction.

Détail des chapiteaux : plan bleu.                                                                                     

Cote/Cotes extrêmes

194 J 50

Date

28 juillet 1927