5 Fi - Collection de dessins, estampes, isolés, dimensions inférieures à 24 x 30 cm.

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

5 Fi 1 à [x]

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Département du Territoire de Belfort, Archives départementales.

Caractéristiques physiques

Documents figurés.

Origine

Entrées par voie extraordinaire (achats, dons, legs, dépôts, dation), d'institutions privées ou de particuliers, ou d'institutions publiques par dérogation.

Modalités d'entrées

Entrées par voie extraordinaire (achat, don, legs, dépôt, dations).

Accroissements

Fonds ouvert.

Conditions d'accès

Communicable (sous réserve des restrictions liées à leur état matériel et à leur fragilité.)

Lorsque pour des raisons de préservation des documents, de recherche et/ou de valorisation, les documents ont fait l'objet d'une reproduction numérique, la consultation des images numériques est prioritaire sur l'accès aux documents originaux.

Les documents originaux sont conditionnés sous capsule de conservation en polyester et ne doivent pas en être extraits durant une consultation.

Conditions d'utilisation

Le Département du Territoire de Belfort et la direction des Archives départementales ont adopté la licence ETALAB 2.0 qui permet une réutilisation libre et gratuite des informations publiques néanmoins, certains documents sont couverts par des droits de propriété intellectuelle (Code de la propriété intelectuelle : droits d'auteur, moral et patrimonial ; droits voisins). Les Archives départementales n'ont pas été en mesure d'identifier les auteurs de tous les documents. Pour toute réutilisation de document reproduit, il est de la responsabilité de l'usager de s'assurer de son respect des droits attachés aux documents.

Notes

Le Monde illustré est un hebdomadaire d'actualité français qui a paru de 1857 à 1940 et de 1945 à 1956.

Sommaire

1 Histoire du support
2 Suppléments
3 Propriétaires et directeurs
4 Contributeurs et correspondants notoires
5 Quelques gravures et unes
6 Notes et références
7 Annexes

7.1 Bibliographie
7.2 Articles connexes
7.3 Liens externes

Histoire du support

Axé sur l'international et les chroniques impériales, magazine prudent voire conservateur à ses débuts, Le Monde illustré. Journal hebdomadaire livre son premier numéro le 18 avril 1857. Le journal est dirigé par Achille Bourdilliat, directeur de la Librairie nouvelle située à Paris au no 15 boulevard des Italiens, qui fait imprimer son journal au 15 rue Bréda tout en se voulant éditeur d'ouvrages. Comprenant 16 pages publiées au format grand folio, vendu 30 centimes, ce périodique alterne textes et illustrations une page sur deux, proposant des gravures pleines pages, voire des doubles pages. Concurrent direct de L'Illustration, il est aussi deux fois moins cher car moins illustré.

Le titre est dessiné et gravé par Hercule Louis Catenacci.

Le Monde illustré est dispensé du droit de timbre, faveur accordée par Napoléon III, ce que l'hebdomadaire lui rendra en étant le fidèle miroir des actes de la cour impériale.

Dans les premiers mois, l'équipe journalistique comporte en son sein des écrivains comme Charles Monselet, Alexandre Dumas, Amédée Achard, Champfleury, Paul Féval, Mary-Lafon, Albert Savarus, Auguste Vitu, mais aussi des femmes de lettres comme George Sand, Louise Colet, Constance Aubert, etc.

Contrairement à certains de ses concurrents qui misent sur l'actualité en images, Le Monde illustré ne met pas en valeur les noms de ses contributeurs artistiques et pour cause : la plupart des images proviennent de gravures anglaises retravaillées. Le frontispice d'origine, gravé par l'Anglais William Frederick Measom, a été redessiné par Catenacci. On note toutefois les contributions de Gustave Janet (1829-1898), du voyageur Dieudonné Lancelot, de François Pierdon ou bien encore de l'infatigable Émile Thérond.

L'Empereur du Brésil, Pedro II, visitant les ateliers du Moniteur universel et du Monde illustré (3 février 1872).

En 1860, l'imprimerie qui fabrique Le Monde illustré est rachetée par Auguste Vallée et en 1861, c'est Charles Yriarte qui prend les commandes tant sur le plan littéraire qu'artistique : il fait alors appel à une kyrielle de dessinateurs et graveurs dont Bayard, Gustave Doré, Bertall, Cham, Honoré Daumier, Durand-Brager, Frédéric Lix, Charles Maurand, Édouard Riou, etc. Yriarte commande également des gravures d'après photographies et lance une politique de primes aux abonnés axée sur des gravures offertes à un prix « bon marché », visant directement son concurrent L'Univers illustré, lancé en 1858, vendu 25 centimes et accusé de brader ses illustrations. L'année suivante, Bourdilliat revend à l'éditeur Michel Lévy ses parts, mais ce dernier ne reste pas longtemps propriétaire du journal. Parmi les romans et nouvelles en feuilleton, on note la première publication du Joueur d'échecs de Maelzel d'Edgar Poe traduit par Charles Baudelaire (juillet 1862).

Pérouse, le village.

Cote/Cotes extrêmes

5 Fi 68

Date

1874

Particularité physique

estampe colorisée

Dimensions

f. 18 x 13,6 ; eli/trc 15 x 11,8 cm.

Documents en relation

Estampe extraite du périodique "Le Magasin Pittoresque", article intitulé "Belfort ou Béfort".

Voir BNF/Gallica : Année 1874, page 101.

Voir aussi : 5 Fi 50 ; 5 Fi 93 ; estampe noir et blanc : 5 Fi 94.

Notes

Journal "Le Magasin Pittoresque", publié à Paris de 1833 à 1938 sous la direction d'Edouard Charton (1807-1890).
 

 

 

Autres données descriptives

Page 101, mention imprimée "Vue de Pérouse, près de Belfort" ; illustration d'un article intitulé "Belfort ou Béfort".
Page 102, élement imprimé d'un article intitulé "Belfort ou Béfort" et suivi d'un autre intitulé "Une excursion dans le ciel, les étoiles double".

Inventeurs : Adolphe Braun (1812-1877), photographe ; Alexandre de Bar (1821-1908), dessinateur ; Smeeton et Tilly, Joseph Burn Smeeton (vers 1815/1817-1890), Auguste Barnabé Tilly, dit Auguste Tilly (1840-1898), graveurs.
Editeur : Le Magasin Pittoresque, Paris.

Mots clés typologiques